Pourquoi l’amélioration du traitement des eaux usées est importante pour nous tous

Posted by:
PUBLISHED ON:
IN CATEGORY:
La consommation mondiale d'eau augmentant, la quantité d'eaux usées produites augmente également et la pollution globale s'accroît. Seuls les pays les plus avancés sur le plan économique disposent de systèmes de traitement des eaux usées suffisants, ce qui signifie que la majorité de l'eau utilisée dans le monde est rejetée dans l'environnement sans avoir été traitée. Cela a non seulement des effets néfastes sur l'environnement et la santé humaine, mais exacerbe également le problème mondial de la pénurie d'eau.

Quelle quantité d’eaux usées non traitées les pays produisent-ils ?

Les eaux usées sont toute forme d’eau usée. Cela comprend l’eau utilisée à des fins domestiques (par exemple, l’eau des éviers, des douches, des baignoires, des toilettes, des machines à laver et des lave-vaisselle), l’eau usée provenant de l’agriculture et des industries, ainsi que les eaux de ruissellement (l’eau de pluie qui lave les rues et ramasse les bactéries nocives avant de se déverser dans les lacs et les rivières).

La majorité des pays industrialisés économiquement avancés ont mis en place des systèmes de traitement des eaux usées qui traitent et purifient les eaux usées avant de les rejeter dans l’environnement. Mais dans de nombreux pays, ces systèmes ne sont pas en place et l’eau non traitée retourne dans l’environnement et pollue les sources d’eau naturelles. Même dans les pays développés, toute l’eau n’est pas traitée et une partie de l’eau usée finit par s’infiltrer dans les réserves.

Selon le rapport des Nations unies sur la mise en valeur des ressources en eau dans le monde en 2017, environ 80 % de l’eau utilisée dans le monde retourne dans l’environnement sans avoir été traitée. Il existe de grandes différences entre les pays industrialisés et les pays en développement. Les pays classés comme à haut revenu (par exemple, les États-Unis, l’Australie et la Belgique) traitent en moyenne 70 % de l’eau usée. Ce pourcentage tombe à 28-38 % dans les pays à revenu moyen (par exemple, le Brésil, la Bulgarie, le Nigeria, le Pakistan) et à seulement 8 % dans les pays à faible revenu (par exemple, le Népal, le Rwanda, l’Afghanistan).

Il existe des différences entre les pays à revenu élevé. Les Pays-Bas traitent 99 % de leurs eaux usées, l’Allemagne 97 % et la Belgique 84 % (contre 41 % en 2000). Ces chiffres suggèrent que les pays en développement ne sont pas les seuls à pouvoir faire plus. Vous pouvez comparer les chiffres entre pays sur la base de données de l’OCDE et consulter les profils nationaux et régionaux des pays à revenu moyen et faible ici.

Les effets négatifs des eaux usées non traitées

Permettre aux eaux usées de retourner dans l’environnement sans traitement a des effets négatifs sur l’environnement, les populations humaines et l’approvisionnement en eau de la planète.

Effets sur l’environnement

L’eau non traitée rejetée dans le système peut avoir des effets dévastateurs sur l’environnement. Les eaux usées contiennent des contaminants tels que des composés chimiques et des agents pathogènes qui peuvent nuire aux pêcheries et aux habitats de la faune et de la flore sauvages ainsi qu’aux écosystèmes aquatiques.

Effets sur la santé et le bien-être de l’homme

Les agents pathogènes présents dans les eaux usées peuvent également contaminer les cultures et l’eau potable. Les maladies d’origine hydrique dues à la contamination des réserves d’eau douce sont un problème courant dans les pays en développement qui ne disposent pas d’un système d’assainissement adéquat. Cela est préjudiciable à la santé et au bien-être, et a des répercussions sur la productivité, l’éducation et les inégalités.

L’approvisionnement mondial en eau

L’eau douce est une ressource limitée et si nous ne faisons pas tout notre possible pour la préserver, nous augmentons le risque d’une crise mondiale de la rareté de l’eau dans les décennies à venir. Le traitement et la purification des eaux usées permettent de les renvoyer dans le cycle de l’eau ou de les réutiliser comme source d’eau primaire.

Le rapport des Nations unies de 2017 a identifié les eaux usées traitées comme une source d’eau alternative précieuse et inexploitée qui peut jouer un rôle important pour éviter une crise si les systèmes sont améliorés à l’échelle mondiale. Il s’agit notamment d’améliorer le traitement et le recyclage de l’eau dans les pays à revenu élevé et de résoudre les problèmes dans les régions les plus pauvres. L’amélioration du recyclage des eaux usées est rentable car la réutilisation des eaux usées est moins coûteuse que l’utilisation de l’eau douce. Le fait de disposer de davantage de technologies de traitement et de recyclage sur place pourrait également permettre d’éliminer une grande partie des coûts de transport de l’eau.

Que peut-on faire?

L’amélioration des processus de traitement de l’eau dans le monde entier peut avoir un effet positif sur l’environnement, la santé humaine et les réserves d’eau mondiales. Cela signifie qu’il faut s’attaquer au problème des eaux usées non traitées à grande échelle dans les pays à faible revenu et utiliser les nouvelles technologies pour améliorer les méthodes de traitement et de recyclage dans les pays à revenu plus élevé.

Les objectifs actuels des Nations unies en matière de développement durable visent à réduire de moitié la proportion d’eaux usées non traitées et à augmenter considérablement le recyclage et la réutilisation de l’eau d’ici 2030. Alors que nous nous dirigeons vers une économie circulaire, où le progrès économique est équilibré avec la durabilité et la protection de l’environnement, les eaux usées pourraient avoir un rôle crucial à jouer dans les années à venir.

Vous n’êtes pas encore convaincu ? Contactez l’un de nos experts pour découvrir tous les avantages des économies d’eau.

Contact our experts

Ou visitez notre page dédiée pour en savoir plus en cliquant ci-dessous

The Water experts

Jacob Bossaer

Fondateur & PDG

Jacob est le fondateur et le PDG de BOSAQ. Il a fondé BOSAQ et Water Heroes pour apporter une solution durable au problème de l'eau dans le monde, juste après son retour d'un des endroits les plus extrêmes de la planète.