Comment la réutilisation de l’eau pourrait sauver l’approvisionnement mondial en eau

Posted by:
PUBLISHED ON:
IN CATEGORY:
L'eau recyclée est une ressource plus accessible que l'eau douce. La mise en place de systèmes permettant d'intégrer l'eau de pluie et les eaux usées traitées signifie l'accès à un approvisionnement en eau sans risque d'épuisement.

Le monde est confronté à une crise potentielle de pénurie d’eau, avec deux tiers de la population mondiale risquant de vivre dans des pays en situation de stress hydrique d’ici 2025. L’un des plus grands défis est la manière dont nous consommons l’eau. Nous utilisons à travers le monde le modèle d’utilisation linéaire de l’eau. Ce modèle se base sur une ressource en eau venant des eaux souterraines et de surface. L’eau est extraite d’une ressource puis traitée pour satisfaire les exigences de consommation, distribuée, consommée, éliminée et collectée, une nouvelle fois traitée puis renvoyée dans le cycle de l’eau pour une nouvelle extraction.

Réutilisation de l’eau : passage à un modèle circulaire

Un moyen plus durable d’utiliser et de consommer l’eau serait de passer à un modèle circulaire et « fermer le cycle ». Ce modèle fonctionnerait de manière similaire au modèle linéaire en termes de traitement, de distribution, de consommation, de distribution/collecte et de retraitement. Mais au lieu de renvoyer l’eau dans son cycle en vue d’une nouvelle extraction, elle serait retenue et réutilisée dans un bâtiment ou un processus de production.

Cette eau recyclée peut servir à la production agricole ou, si elle est correctement traitée, à l’approvisionnement en eau potable ou en eau de traitement pour les processus industriels. Dans le secteur immobilier, les eaux usées peuvent être traitées selon différentes qualités pour différents usages. La qualité de l’eau potable destinée à la boisson, à la douche, à la cuisine… alors qu’aucune qualité d’eau potable n’est nécessaire pour tirer la chasse d’eau des toilettes et faire la lessive. La réutilisation des eaux usées offre donc la possibilité de ne traiter l’eau que jusqu’à la qualité requise.

Avec un modèle circulaire, l’autre différence essentielle réside dans le potentiel de réutilisation de l’eau et sa distribution de manière plus décentralisée. Les communautés, les organisations, les entreprises ou même les ménages peuvent ainsi investir dans des systèmes de recyclage d’eau permettant de la traiter de manière circulaire et durable.

Avantages à fermer le cycle

Les bénéfices à passer d’un modèle linéaire à un modèle circulaire sont les suivants :

Diminuer l’impact sur l’environnement

Le modèle circulaire de consommation d’eau est plus durable que le modèle linéaire. Ceci se justifie du fait :

  • qu’il utilise un approvisionnement recyclé plutôt qu’une extraction de réserves d’eau douce souterraines. Les eaux souterraines sont une ressource limitée, des études indiquant que moins de 6 % d’entre elles se reconstituent en 50 ans. L’extraction et le pompage des eaux souterraines et de surface sont également des processus à forte intensité énergétique qui requièrent une importante quantité d’électricité.
  • qu’il réduit la pollution de l’eau, laquelle peut devenir successivement plus polluée lorsqu’elle est rejetée sans traitement dans les cours d’eau selon le modèle linéaire.
  • que lorsqu’un système de distribution décentralisé est adopté, celui-ci réduit la charge des déchets sur l’environnement. L’eau n’a plus besoin de parcourir de longues distances, ce qui permet non seulement de réduire les besoins en entretien des réseaux de canalisations, mais également de mettre à disposition des systèmes de distribution décentralisées fonctionnant sur des sources d’énergie renouvelable.
Disponibilité des ressources

L’eau recyclée est une ressource plus accessible que l’eau douce. La mise en place de systèmes permettant d’intégrer l’eau de pluie et les eaux usées traitées signifie l’accès à un approvisionnement en eau sans risque d’épuisement. Bien que l’eau du robinet par le biais des approvisionnements centralisés actuels soit facilement disponible dans de nombreux pays, les dangers de futures pénuries d’eau dues à des facteurs tels que le changement climatique et une mauvaise gestion de l’eau font que cela pourrait ne pas toujours être le cas. En fait, des villes mondiales comprenant Le Cap, Los Angeles, Londres et Pékin, où les approvisionnements actuels sont limités, courent un réel danger de connaître un « jour zéro ».

Pour les industries également, la réutilisation de l’eau se traduit par une plus grande certitude en termes d’approvisionnement, dans la mesure où l’extraction des eaux souterraines est de plus en plus restreinte et où la sécheresse peut mettre en danger son approvisionnement. La qualité des eaux de surface varie en fonction des saisons et des précipitations. Une source d’eau variable peut être un inconvénient au regard de la technologie de traitement et de sa conception. Les eaux usées traitées sont une ressource d’eau stable, ce qui rend la technologie de réutilisation plus simple à dimensionner, même s’il faut peut-être tenir compte d’un plus grand nombre de polluants.

Rentabilité

Le modèle circulaire d’utilisation de l’eau offre un potentiel d’économie financière grâce à :

  • des coûts d’extraction et de déversement plus faibles – la réutilisation de l’eau réduit l’extraction de l’eau de toute ressource et entraîne également une diminution des volumes de déversement. Il en résulte des économies des deux côtés de la chaîne. Les coûts de traitement peuvent également être réduits si l’eau de pluie est incorporée, puisqu’elle contient moins d’impuretés que les eaux usées et ne nécessite donc pas de traitement approfondi.
  • la possibilité de produire différentes qualités d’eau – En adoptant des technologies appropriées opérant en série, il est possible de produire différentes qualités pour différentes applications. Par exemple, de l’eau de moindre qualité pour l’irrigation, certaines pratiques de nettoyage, pour les processus de rinçage, … et de l’eau de qualité supérieure pour la boisson, l’utilisation dans les processus de production (par exemple le secteur alimentaire, la pharmacie, …), … et de l’eau déminéralisée ou ultrapure pour les tours de refroidissement ou la production de vapeur.
  • moins d’entretien des infrastructures – Un système circulaire décentralisé peut être appliqué pour les sites hors réseau où il faut installer de nombreuses canalisations afin de les relier à l’approvisionnement centralisé en eau potable. Les coûts de conservation d’une infrastructure centralisée, étendue, et souvent vieillissante, dans les systèmes d’eau linéaires peuvent être paralysants et ont été estimés à 41 000 milliards de dollars US au niveau mondial entre 2005 et 2030. Ces activités comprennent l’entretien des grandes stations d’épuration et de traitement des eaux usées. Le modèle circulaire permet une transition vers un système de gestion décentralisée moins coûteux et plus fiable, lorsqu’il est applicable.
  • des économies d’énergie potentielles – les eaux usées traitées ont une température plus élevée que l’eau douce (environ 10 à 20 degrés de plus). Cela se traduit par une réduction de l’énergie nécessaire pour chauffer l’eau, donc une baisse des coûts de gaz et d’électricité !
  • futurs changements – l’eau devient chaque année de plus en plus chère et son coût varie selon les ressources (l’eau du robinet est plus chère que l’eau souterraine, qui est plus chère que le captage des eaux de surface). La réutilisation des eaux usées est économiquement intéressante dans un nombre de cas de plus en plus important.

 

 

Limites d’un modèle circulaire

Bien que la transition vers un modèle circulaire d’utilisation de l’eau offre un grand potentiel, il convient de tenir compte de certaines limites. Sur le plan technologique, presque tout est possible en termes de réutilisation des eaux usées, même l’eau des toilettes peut être traitée en eau potable de qualité supérieure (LIEN VERS GUST’EAUX ?). Cependant, chaque situation est différente, et doit être évaluée en détail en termes de faisabilité technologique et économique.

Secundo, la transition vers ce modèle n’est peut-être pas toujours rentable à l’heure actuelle. De nombreux facteurs doivent être pris en compte, tels que le coût actuel des ressources d’eau utilisées sur place et le coût du rejet des eaux usées traitées, lesquels déterminent tous deux les économies potentielles réalisées grâce à la réutilisation des eaux usées. La technologie de réutilisation produit de l’eau propre, mais concentre également les polluants. Le flux de concentré en question devra être évacué et dont l’impact sur la masse réceptrice devra correctement être évalué. Il existe diverses technologies susceptibles d’être utilisées pour la réutilisation de l’eau, il est donc important de sélectionner les meilleures solutions au cas par cas. Une surveillance du système est de la plus haute importance afin de sauvegarder la qualité de l’eau produite. Fort heureusement, pour tous ces défis, des solutions sont à portée de main, mais la faisabilité économique est un élément important à étudier.

Enfin, il y a la barrière psychologique qui entoure la réutilisation de l’eau. Tous les consommateurs ne sont pas forcément disposés à boire de l’eau usée traitée ou utiliser des produits conçus avec de l’eau usée réutilisée, même si elles sont sûres et bon marché. Il reste beaucoup à faire en termes d’éducation et de persuasion du public avant que nous puissions faire le saut vers un modèle de gestion de l’eau véritablement durable.

Water Experts est en mesure de vous fournir l’expertise nécessaire et des avis indépendants quant à votre situation, afin de déterminer si la réutilisation de l’eau est économiquement viable, de définir la technologie la mieux adaptée à votre cas, et de déterminer comment la concevoir et la mettre en œuvre. Water Experts est votre partenaire indépendant pour une réutilisation durable de l’eau.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

This website uses cookies

We use cookies and other tracking technologies to improve your browsing experience on our website, to show you personalized content and targeted ads, to analyze our website traffic, and to understand where our visitors are coming from. By browsing our website, you consent to our use of cookies and other tracking technologies.